Accueil      Club      Historique de fondation

Historique


Grâce à la diligente initiative de Monsieur Raoul Arcand, le Club de Patinage Artistique de Sillery voit le jour en septembre 1972. Aux nombreux bulletins questionnaires, distribués à la population de Sillery, répondent 120 fervents. Forts de ce soutien, monsieur Arcand convoque joyeusement la première assemblée où se présentent si peu de gens, qu'il y a tout juste de quoi former le premier comité.

 

L'administrateur des loisirs, de qui dépend la répartition de la glace, ne nous voit pas d'un œil trop favorable et doute fort que plus de 50 membres constitueront notre société. Victoire! Nous avons pu brandir l'éventail de 210 membres dès la première année. Monsieur Rémillard, gérant de l'aréna, en est tout surpris et vient souvent voir de quoi ça a l'air du patinage sans hockey. Il nous fait même l'honneur de chausser ses patins et de s'y essayer le pied ; il n'est revenu que spectateur. C'est à lui que nous quémandons chaque petite parcelle de glace dont peut disposer l'aréna. Nous devons admettre que sa générosité est à la limite du possible.

 

Madame Arcand est une figure qui reste étroitement associée à nos débuts, toujours présente, elle prend la relève des différentes tâches / surveillante, chef d'orchestre, conseillère prenant bien sûr le temps d'un regard admirateur pour France, notre plus belle patineuse. Le petit Louis viendra plus tard nous épater de ses succès.

 

Nos premiers professeurs furent Frank Condor de Vancouver, Colleen Herb de Montréal, Micheline Côté et Sandra Wagner prodiguaient un enseignement de haute qualité.

 

En 1975, toute l'équipe du comité a fourni son temps pour assurer le succès du championnat canadien ayant lieu en nos murs au beau milieu des ordinaires tempêtes de neige de fin janvier.

 

Nous en sommes à notre 4e président et tout marche rondement. Monsieur Olivier Munger avait pris la relève de monsieur Arcand, puis monsieur Yves Dufresne nous prodigue sagement ses directives pendant deux ans et cette année madame Jamin a bien voulu mettre les femmes à l'honneur en acceptant la présidence. Comme toujours, dans les clubs sportifs, c'est grâce au bénévolat aussi louable qu'astreignant que ces sociétés progressent et que les membres ont l'occasion de développer leurs talents artistiques dans un climat structuré et surveillé.

 

A la fin de chaque année, un spectacle met en valeur la réussite de chacun et le tout se couronne d'un repas où chaque parent fait sa part de bénévolat en fournissant toutes les gâteries dont raffolent les enfants ; les parents font aussi honneur à ces joyeuses agapes. Il y eut une année où notre président se trouva dans un grand embarras et nous tous aussi d'ailleurs, en un quart d'heure tout avait été dévoré et il ne restait plus une bouchée pour notre invité d'honneur, le maire.

 

Voilà à Sillery, on apprend, on s'amuse et pour demeurer sur le chemin du succès, il faut bien souvent recommencer.